Confinement et promotion immobilière : les bonnes pratiques à adopter


La crise sanitaire que nous traversons et le confinement qui en découle viennent bouleverser nos certitudes et nos habitudes de travail. Le secteur de la promotion immobili
ère n’échappe pas à la règle. Entre mise en place du télétravail et arrêt des chantiers, les temps sont difficiles !  Ils le sont aussi pour vos prospects et vos clients, pour lesquels lacte dachat est déjà anxiogène en temps normal.

Plus que jamais, ils attendent de vous du professionnalisme, de la proximité et de lempathie. Voici quelques bonnes pratiques pour répondre présents et tirer votre épingle du jeu durant cette période propice au changement

1. Rassurez les acquéreurs prêts à signer

Le confinement pose de nombreuses questions pratiques pour les particuliers qui s’apprêtaient à faire l’acquisition d’un bien. Quel contact vont-ils avoir avec vous en l’absence du face-à-face habituellement prévu en bulle de vente ? Combien de temps va-t-il falloir attendre pour signer le contrat de réservation ? Comment va se passer le déblocage des fonds par la banque ? Autant d’interrogations qui les inquiètent, et auxquelles vous devez répondre.

.En effet, l’activité continue, et nombreux sont les gens qui n’ont aucune envie d’abandonner leur projet immobilier. Au contraire, certains craignent même de ne pas avoir de nouvelles, et de voir leur projet complètement bloqué.

Ne les décevez pas et ne perdez pas une occasion de signer des ventes !

Aujourd’hui, il existe une solution facile à mettre en œuvre pour contourner l’interdiction de déplacement : la signature électronique.

Celle-ci revêt les caractéristiques suivantes : 

  • Elle a exactement la même valeur juridique qu’une signature manuscrite
  • Elle nécessite seulement de recourir à un procédé fiable d’identification
  • Elle permet aux gens de signer à distance le contrat de réservation, dès lors qu’ils disposent d’un numéro de mobile et d’une adresse mail·
    La signature se fait de façon très simple, à partir d’une tablette, d’un ordinateur ou d’un smartphone.
  • Tout se passe en un seul clic avec une validation instantanée de chaque page.

Cerise sur le gâteau : une fois mis en place, le dispositif continuera à vous être utile une fois la crise passée. C’est en effet un service que les acquéreurs apprécient, pour le gain de temps qu’il procure.

L’idéal ? Si vous ne l’avez pas déjà fait, adoptez rapidement la signature électronique et recontactez dans la foulée vos acquéreurs, pour leur présenter la solution, et leur expliquer qu’elle est à la fois simple et sécurisée. Autre petit détail : à l’heure où les contacts sont limités, il est sans doute préférable de privilégier l’humain.

Plutôt qu’un mail un peu froid, n’hésitez pas à décrocher votre téléphone, et pourquoi pas à utiliser des outils pour avoir un contact visuel (Zoom, Skype, ou pourquoi pas Facetime ou Whatsapp). Vos acquéreurs apprécieront de vous sentir physiquement à leurs côtés !

2. Prenez soin de vos clients

Imaginez le dépit de vos acquéreurs…ils viennent d’acheter en VEFA, et subissent d’emblée le stress d’une pause forcée de leur projet.

Là-encore, il convient de trouver des solutions pour qu’ils ne se sentent pas abandonnées.

Premier réflexe à avoir ? Jouer la carte de la transparence, tout simplement. Prenez le temps de contacter vos acquéreurs un à un, pour les informer, notamment sur les retards prévisibles. C’est le meilleur moyen pour maintenir le lien de confiance, et leur permettre de se sentir pris en considération.

En pratique cependant, pas facile d’annoncer de mauvaises nouvelles, sans rien de plus…

Bonne nouvelle pour vous, comme pour vos acquéreurs : il y a surement des choses à mettre en place pour avancer malgré tout !

Vous pouvez par exemple mettre en place un catalogue numérique pour permettre à vos clients de choisir leurs matériaux à distance, tout en les accompagnant dans cette démarche.

Dans le même ordre d’esprit, et même si les chantiers sont à l’arrêt, il reste tout à fait possible de faire avancer les demandes de travaux modificatifs, en faisant le lien avec l’architecte.

Vous voyez, il reste des sujets importants pour les acquéreurs sur lesquels vous pouvez continuer à jouer votre rôle de conseil et d’accompagnement.
Et les choses peuvent même se concrétiser avec la signature électronique, qui permet de signer les devis TMA ou les options supplémentaires pour le choix des matériaux.

3 – Communiquez aussi avec vos prospects

S’il est primordial de chouchouter vos acquéreurs, ne délaissez pas pour autant vos prospects. Anticipez la sortie de crise en capitalisant sur tout ce que vous allez mettre en place durant le confinement !

Vous avez des prospects « chauds » avec lesquels vous avez déjà eu des échanges ? Tenez-les au courant des solutions que vous aurez adoptées, comme la signature électronique, ou la possibilité de choisir et valider les travaux modificatifs à distance. Ce sont des arguments pour maintenir leur niveau d’intérêt, d’autant plus que vous pouvez leur proposer en parallèle de commencer à constituer leur dossier de réservation.

Par ailleurs, c’est le moment d’adapter et d’enrichir votre communication.

Actuellement, les particuliers ont plus de temps pour lire des newsletters ou des articles, ou se renseigner sur le web. Ils sont aussi curieux de voir comment les entreprises réagissent, voire se transforment pour faire face à la crise.

Exploitez cela, en réfléchissant à des contenus pouvant aider votre cible à se projeter dans un projet immobilier, et lui donner envie de vous contacter.

N’hésitez pas non plus à communiquer sur les engagements que vous avez peut-être pris, ou sur vos nouvelles méthodes de travail.

Chez Happywait, nous sommes convaincus d’une chose : il y a dans toute crise des leçons à tirer, mais aussi des opportunités à saisir. En l’occurrence, le confinement est une occasion unique de repenser votre relation acquéreurs. Cela ne tombe finalement pas si mal, car il s’agit là d’un puissant levier de développement dans votre activité. Le digital peut vous aider dans cette voie, et certainement de façon beaucoup plus simple que vous ne l’imaginez.

Vous voulez plus d’infos ? En cette période de confinement, nous sommes tous mobilisés pour répondre à vos questions et vous aider à digitaliser votre activité.

Appelez-nous pour en discuter !

COPYRIGHT © HAPPYWAIT – 5 RUE MARECHAL JOFFRE – 35000 RENNES – SAS AU CAPITAL DE 50 000 EUROS – SIRET 812 173 995 00018